Image default
Business / B2B

Les pays émergents : acteurs de premier plan dans le paysage mondial des énergies renouvelables

Les pays émergents : acteurs de premier plan dans le paysage mondial des énergies renouvelables
Notez cet article

Les pays émergents, consommateurs d’une grande quantité d’énergies, continuent de s’engager à produire de plus en plus des énergies renouvelables. Les initiatives de l’Inde et la Chine de développer l’énergie solaire sont poursuivies par le Brésil par la production d’énergie par la biomasse.

Historique de la consommation énergétique mondiale

L’énergie mondiale a connu un tournant majeur en 2008. La consommation d’énergie des pays émergents comme la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Argentine et la Thaïlande s’avère significative dépassant même les pays de l’OCDE ou l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques. Ces pays ont consommé 51,2% des énergies renouvelables mondiales. Il devient donc essentiel de penser à produire à grande échelle des énergies renouvelables à l’ensemble de ces pays.

Entre 2000 et 2008, la consommation mondiale de charbon a augmenté de 41%, cela s’explique par l’utilisation massive du charbon, à cause de son abondance et son prix bas. De plus, ce sont l’Inde et la Chine qui représentent 43% de la demande mondiale en charbon, d’où la hausse globale. Cette situation implique que ce sont les pays émergents qui constituent le centre d’intérêt des marchés mondiaux de l’énergie.

Les gouvernements respectifs de ces pays se sont lancés dans les énergies renouvelables en début des années 1990, sans attendre la ratification du Protocole de Kyoto.

La Chine possède la plus grande centrale solaire mondiale

80% de l’électricité chinoise est actuellement alimentée par le charbon. Face à cette situation, la Chine projette que 15% des énergies que le pays utilise devraient provenir des sources renouvelables et cet objectif devra être atteint en 2020. La plus grande centrale solaire du monde a été construite dans la ville d’Ordos en Mongolie intérieure, pour produire une capacité de 2 gigawatts. Par ailleurs, un projet pilote de 30 mégawatts a été lancé en 2010, sa puissance maximale devra être effective en 2019.

Le Brésil favorise l’énergie hydraulique et les ressources en biomasse

Le Brésil est le pays qui possède le plus grand potentiel d’énergies renouvelables, parmi les pays émergents et en développement. L’énergie hydraulique provenant des barrages alimente 86% de l’électricité du pays. Le pourcentage restant est produit par les importantes ressources en biomasse dont les bois ainsi que les déchets organiques. Ce qui en résulte que les énergies renouvelables représentent 45% de l’énergie utilisée au Brésil, contre environ 6% pour les pays de l’OCDE.

L’Inde mise de plus en plus vers l’éolien et le solaire

7% de l’énergie produite de l’Inde provient des sources d’énergies renouvelables ( Trouvez ici des appels d’offres en énergies renouvelables : https://e-electricity.com/fr/category/renewable-energy/tenders ). Les États indiens visent encore d’augmenter largement ce pourcentage et ont engagé dans la voie de l’éolien au point de devenir leader dans la production énergétique éolienne en Asie. Par ailleurs, le gouvernement indien a continué d’aller plus loin et s’est engagé vers le solaire, avec comme partenaire principal les Etats-Unis. Le but est de faire bénéficier 60 villes indiennes d’énergie solaire d’ici 2020. Des unions entre villes américaines et indiennes ont été mises en place pour optimiser la coopération : Atlanta et Colombus avec Ahmedabad, San Francisco avec Banagalore, Denver avec Chennai, Chicago avec Dheli, etc.

Related posts

Pourquoi le service client doit-il être au cœur de votre stratégie d’entreprise ?

Tamby