Image default
Hi-tech / Informatique / Technologie

Comment se protéger du piratage Facebook ?

Tous les internautes qui utilisent Facebook sont assujettis à des risques de piratage. En effet, les hackers d’aujourd’hui n’hésitent pas à pirater les comptes des particuliers, des professionnels et des célébrités pour propager des programmes malveillants ou pour voler des données personnelles confidentielles. Ce qui fait de nombreuses victimes et ce qui gâche la réputation de la plateforme. Heureusement qu’il existe des astuces simples et efficaces pour sécuriser un profil et c’est ce qui fait l’objet de ce post.

Changer régulièrement de mot de passe

Pour lutter contre le piratage informatique, il faut songer à changer de mot de passe régulièrement et il faut aussi utiliser un mot complexe avec des majuscules, des minuscules et des chiffres. Pour ce faire, il faut juste aller dans les paramètres et il faut insérer deux fois le nouveau mot de passe avant de confirmer la modification. Ce mis à jour est à réaliser au moins une fois par mois pour avoir l’esprit tranquille.

Se déconnecter à chaque fin de session

L’autre habitude qu’il faut avoir est de toujours se déconnecter lorsqu’on ne se sert pas du compte Facebook. Si l’on utilise justement un ordinateur ou un appareil qui ne nous appartient pas pour se connecter, on ne doit surtout pas laisser notre compte ouvert car les personnes qui vont nous succéder pourraient profiter de l’occasion pour pirater facilement un Facebook.

Et en cas d’oubli, il existe une solution pour y remédier. En fait, il faut se rendre sur l’onglet « Sécurité » et cliquer sur « Où vous êtes connectée ». La liste des appareils que l’on a utilisé récemment pour se connecter va apparaître et on n’a qu’à cliquer sur « Fermer » pour se déconnecter à distance.

Se renseigner sur les techniques de piratage

Par ailleurs, il faut également que l’on se renseigne sur les techniques utilisées par les hackers afin de se protéger. De nombreux tutoriels sont effectivement disponibles en ligne pour nous apprendre à pirater un compte Facebook étape par étape. Ils sont assez clairs et on peut les contrer facilement si l’on est malin.

Le phishing

A titre d’information, la technique de piratage la plus répondue dans le monde est le phishing ou hameçonnage. Il consiste à envoyer des faux mails ou des messages aux cibles et à demander leur mot de passe, leur nom d’utilisateur ou les détails de leur carte bancaire pour de fausses raisons. Les utilisateurs qui ne savent pas les distinguer des vrais mails ou messages envoyés par les opérateurs peuvent tomber dans le piège.

Les logiciels proposés par les sites de piratage Facebook

Outre le phishing, les hackers d’aujourd’hui collaborent aussi avec des sites de piratage Facebook pour parvenir facilement et rapidement à leurs fins. Ainsi, ils auront accès à un logiciel spécial qui leur permet de s’introduire dans la base de données de Facebook et de décrypter le hash de l’identifiant qu’il vient de voler dans cette base de données. Avec ce genre de technique, ils arrivent à pirater n’importe quel compte.

Les stealers

Par ailleurs, l’autre solution qui permet également de pirater ce réseau social est l’utilisation de stealers. Il s’agit effectivement de logiciels malveillants qui analysent le contenu d’un PC et qui volent l’ensemble des identifiants des utilisateurs. Il convient de noter que cette technique ne peut fonctionner que si les hackers arrivent à faire télécharger un code à leur victime, donc on peut parfaitement la contourner.

L’adresse e-mail

Enfin, la dernière alternative des hackers est de passer par notre adresse e-mail. Heureusement que celle-ci n’est pas instantanée et que l’on peut choisir une question de sécurité maline sur notre fournisseur d’adresses-mail pour qu’ils ne puissent pas deviner la réponse. De toute façon, si les hackers ne nous connaissent pas personnellement, ils auront du mal à trouver la réponse et à s’authentifier à notre place.

Se servir des options de sécurité proposées par Facebook

Pour renforcer la sécurité de notre compte, on doit aussi se servir des différentes fonctions proposées par Facebook.

Interdire les identifications à notre insu sur les photos

De un, on doit interdire les identifications à notre insu sur les photos pour ne pas créer des frustrations. Pour ce faire, on doit entrer dans les « Paramètres », puis dans « Journal et identification et il faut choisir l’option « Examiner les publications dans lesquelles vous êtes identifié avant qu’elles n’apparaissent sur votre journal ». Il faut ensuite cliquer sur « Modifier » pour activer la fonctionnalité et voilà, on reçoit systématiquement des notifications à chaque fois d’un ami souhaite nous identifier.

Activer les alertes de connexions non reconnues

De deux, on doit aussi activer les alertes de connexions non reconnues. C’est une mesure efficace pour pallier au piratage informatique et pour la configurer, il faut une fois de plus aller dans les « Paramètres », puis dans « Sécurité et connexion ». Ensuite, il faut activer les alertes pour recevoir des notifications par mail ou par SMS à chaque fois qu’un utilisateur se connecte à notre compte Facebook.

Configurer l’authentification à deux facteurs

L’autre fonctionnalité à activer également est l’authentification à deux facteurs. Celle-ci nous demande de saisir un code de sécurité spécial lorsqu’un autre utilisateur essaie d’accéder à notre compte à partir d’un appareil inhabituel.

Pour ce faire, il faut ouvrir les « Paramètres de sécurité et de connexion » et cliquer sur «  Utiliser l’authentification à deux facteurs », puis « Modifier ». La plateforme nous demande ensuite de choisir entre différentes options, dont : l’utilisation de codes de connexion fournis par une application d’authentification tierce ; l’utilisation de codes par SMS reçus sur votre appareil mobile ; l’approbation de notre tentative de connexion depuis un appareil reconnu par Facebook ; l’utilisation de l’un de nos codes de récupération et l’utilisation de la clé de sécurité depuis un appareil compatible. Et on n’a qu’à sélectionner celle qui nous convient le plus.

Vérifier les informations visibles par les visiteurs du compte

Par ailleurs, on doit aussi songer à vérifier les informations visibles par les visiteurs de notre compte. Cela nous permet justement de ne pas partager des informations sensibles avec des personnes que l’on ne connaît même pas et de limiter les risques de se faire pirater.

Pour la configuration, il suffit de cliquer sur les trois points en bas à gauche de notre photo de couverture, puis sur « Aperçu du profil en tant que … ». Après, il faut vérifier toutes les informations renseignées dans la section « A propos » et aller sur notre profil pour modifier la visibilité des données que l’on ne veut pas partager au grand public.

 

 

 

Related posts

Quels sont les critères de choix pour un prestataire d’affichage dynamique ?

Irene

Des professionnels efficaces pour la réalisation et l’optimisation de votre site

Noémie

Booster votre SEO grâce au blogging

Irene