Image default
Rencontre

Conseil séduction : comment reconnaître une profiteuse ?

Notez cet article

Les profiteuses sont des manipulatrices

Oui je l’affirme une profiteuse est une manipulatrice qui use et abuse de méthode pour nous soutirer de l’argent, de la gentillesse, des cadeaux, notre attention. Dans la vie de tous les jours ou en boite de nuit, je vous recense quelques indices afin de limiter les dégâts.

  • Dans la vie de tous les jours :

1) Elle joue la carte de la culpabilité : fragilité

Elle prend la position de victime, quoi que vous fassiez ou dites, vous avez blessé la petite biche et du coup pour vous rattraper vous lui accorder de lui payer le resto. Vous venez de tomber dans le piège. Elle dégagera son charme par sa douceur mais ça sera également son arme. Elle commencera par faire une petite moue, baissera les yeux et si vous ne craquez pas, elle jouera les pestes. Vous devez reconnaître un comportement d’une fillette de cinq ans dans se comportement mais retranscrit sur un corps d’adulte, votre alarme doit retentir = profiteuse en vue. Un arme très dangereuse vous l’aurez compris, alors fuyez si voyez ce type de comportement !

2) Technique du puits sans fond : l’inassouvissement

Quoi qu’on fasse, ce n’est jamais assez bien, beau, trépidant. Ça nous donne un sentiment de difficulté que nous voulons surpasser. Nous sommes engrenés, c’est trop tard.
J’ai pour habitude de tester les femmes, ça me rappelle une action dans un bar sur Genève :
« Tout à l’heure, une superbe femme était à côté de moi au bar, au moment où elle devait régler la note de son verre de vin j’ai tendu un billet au serveur, et je me suis tourné vers mon pote. Elle me tapota le bras, je l’ai regardée par-dessus mon épaule et elle me dit merci mais vous pourriez me dire bonjour au moins. Je lui ai répondu : « tu sais les bonbons c’est délicieux mais ça tuent les dents une à une, toi tu me sembles délicieuse mais le fait que tu n’es pas refusée mon argent par politesse, m’indique que tu es une profiteuse »

Certes dans ce cas je lui ai tendu un piège (car elle m’a remercié) mais c’est dans ce genre de situation que toute la sensualité de la séduction se dévoile. Comment défendra-t-elle ses arguments, comment réagira-t-elle à cette « injustice », prendra-t-elle le rôle de la princesse imbue de sa personne ou au contraire, verra-t-elle en face, un homme à l’esprit coquin s’exprimant de manière polie dont elle perçoit déjà un certain charme ? Se comportera-t-elle comme un profiteuse ou non ?

  • En boite de nuit, là où le luxe se fait voir et entendre :

Les femmes qui veulent avoir plus que ce qu’elles méritent sont plus présentes. Il faut redoubler d’attention dans ce genre de lieu. Ne pas baisser sa garde, à cause de l’alcool par exemple.

Il est plus difficile de les cerner, mais en gardant des sujets de conversations légers je peux détecter si elles ont un « profil » de profiteuse ou non. Par exemple, une personne qui en rajoute beaucoup dans son histoire et/ou qui se soucie peu des autres j’aurai tendance à les mettre dans la rubrique « je-ne-fais-attention-qu’à-moi ».

Une femme qui attire fortement le regard masculin est plus encline à se « servir » des mecs pour combler ses désirs. C’est un jugement un peu rapide, je le conçois, vous devez multiplier les indices afin d’affiner votre analyse. Une femme qui a du choix et qui le sait, usera de stratagèmes pour que les hommes se plient en quatre pour satisfaire madame la profiteuse. Ne soyez pas ce genre de gars, vous valez mieux. Éloignez-vous de ce genre de femme, il y a en pleins d’autres et qui sauront mieux vous considérer !

Par exemple, je ne donne jamais une cigarette à une fille sortie de nul part, même si je suis dans le carré VIP du Java (un boite huppée de Genève) alors qu’il a l’équivalent d’un salaire dans le vasque à bouteille. Prenez bien en compte la notion de mérite. Pour moi, même demander une cigarette sans mérite, je considère la demoiselle comme une profiteuse.

Pour conclure, une femme devient « profiteuse », à partir du moment où j’estime qu’elle ne mérite pas quelque chose qu’elle demande. Il faut garder un certain équilibre dans toutes les circonstances. Pour revenir en boite de nuit, une femme se déplace jusqu’à moi pour me demander une cigarette, je vais lui demander en retour soit de la fumer ensemble (connotation de partage) soit de m’accorder une danse ou un bisou sur la joue, ou tout se qui me passe par la tête. Je paie ton addition, mais uniquement cette fois-ci, la prochaine c’est toi qui paiera. Je ne t’offre pas de cadeau, je ne paie rien tant que notre relation est dans le stade du flirt.

Et vous, avez-vous été confronté à une profiteuse ? De quelle manière avez-vous vu que c’était une profiteuse ?

Related posts

La thérapie proposée dans les sites de rencontre

Claude

Trouver l’amour en ligne

Irene

Comment rencontrer une fille sur Meetic ?

administrateur