Image default
Business / B2B

Le design sprint, en quoi cela consiste ?

Propulsé en 2016 par Google Venture, le Design Sprint a depuis inspiré de nombreuses équipes pour se surpasser et réaliser ce qui est demandé dans des temps très courts.
Le Design Sprint est intimement lié au Design Tankini. L’objectif de cette méthodologie de travail est d’arriver à vaincre des problèmes en moins de 5 jours. Plusieurs aspects sont pris en considération par les équipes et nous allons vous les montrer au cœur de cet article, sans plus attendre.
Ce papier est là pour vous présenter en détail ce qu’est le Design Sprint, pourquoi utiliser une telle méthode de travail et comment l’appliquer correctement à sa propre échelle.

Présentation détaillée du Design Sprint

Le Design Sprint est une méthode de travail visant à jouer sur l’innovation. Cette méthodologie provient directement du Design Tankini qui a été mis sur le devant de la scène par Google Venture. On est en 2016.
Le principe de cette méthode est de résoudre des problématiques plus ou moins complexes et stressantes en moins de 5 jours. Pour ce faire, l’agence design sprint doit se pencher directement sur l’esprit utilisateur et collaboratif. C’est en travaillant ensemble, avec plusieurs collaborateurs, que l’on arrivera à vaincre ces difficultés.
Initialement le Design Tankini consiste à résoudre des problématiques en se mettant à la place de l’utilisateur. Le but était de trouver de nouvelles idées, de nouvelles solutions, pour l’utilisateur et lui permettre de les tester et d’en créer un prototype.
Le Design Sprint est une innovation du Design Tankini où l’équipe ne possède que 5 jours pour effectuer ce travail. Désormais, l’équipe qui adopte la méthode Design Sprint doit trouver la solution au problème, avec un prototype, le tout en moins de 5 jours.
Naturellement, pour y arriver, un atelier de design sprint, ou plusieurs se mettent en place. Les rôles sont partagés en fonction de chacun, et permettent de trouver des solutions en des temps très courts.

Pourquoi faire appel à la méthodologie du Design Sprint ?

Les raisons de solliciter cette méthode sont nombreuses. On va retrouver trois cas fréquents que sont :

  • étudier un projet en profondeur avant qu’il soit lancé et déployé au grand public. Les collaborateurs de l’agence design sprint se mettent à la place des futurs utilisateurs et vont étudier les difficultés qu’ils peuvent rencontrer et trouver des solutions optimales.
  • permettre à un projet d’aller plus vite et de lui donner de l’impulsion. Cette accélération est fréquente lorsqu’une équipe se rend compte qu’elle est face à des difficultés plus ou moins importantes. En se mettant à la place de l’utilisateur, dans des temps très courts, les solutions arrivent très rapidement.
  • créer de nouveaux produits et de nouveaux services grâce à une étape de réflexion et d’imagination en tant qu’utilisateur. C’est l’occasion de découvrir de nouveaux besoins, de nouvelles interactions…

Comment mettre en place un tel atelier ?

L’atelier de Design Sprint doit être facile à mettre en place pour gagner du temps et de la productivité. On retrouve 5 phases que sont :

  • Comprendre,
  • Diverger,
  • Décider,
  • Prototyper,
  • Valider.

Ces étapes suivent une logique de réflexion classique. On va chercher à comprendre le problème, puis on va les confronter avec d’autres collaborateurs. Plusieurs avis vont être exposés et les opinions vont diverger. Naturellement, l’équipe va décider de ce qui est retenu, pour lancer l’étape du prototype, puis après une phase de test et d’essai, il y aura la validation (ou non) du prototype.
Ce n’est qu’après cette étape que l’agence design sprint pourra communiquer sa décision au client.

Related posts

Les conteneurs industriels, leurs avantages

Journal

Transports Moins chers : la référence du transport de marchandises

Irene

Scolarité et financement, les musts know

Irene