Image default
Cuisine / Gastronomie

Qu’est-ce que la viande Bio ?

Le marché de l’élevage bio en France est un segment réduit, vu le nombre de boucheries et de grandes surfaces qui commercialisent de la viande bio. Le nombre d’éleveurs français qui se sont spécialisés dans ce type d’élevage est estimé à 2 500, pour un cheptel de 125 000 vaches qu’on retrouve notamment dans la Bourgogne, l’Auvergne et les Pays de la Loire. Comment est produite la viande bio ? Quelles sont les certifications de l’élevage bio ?

Concept de la viande Bio

Pour que de la viande soit considérée comme bio, les animaux doivent recevoir une alimentation riche et saine, composée en grande partie de produits provenant de l’agriculture biologique. Seul 5 % des ingrédients utilisés pour leur alimentation est autorisé à ne pas être bio, sous condition de ne pas trouver leurs équivalents en bio. De plus, ces produits doivent être officiellement autorisés pour être employés. Dans la plupart des cas, les produits alimentaires sont cultivés sur le site de l’élevage. La ferme offre des conditions qui sont plus en adéquation avec l’agriculture biologique (fertilisation des sols avec des engrais naturels, préservation de la qualité de l’eau, rotation des cultures, maintien des haies et de la biodiversité, etc). Il existe des plateformes web et espaces de commerce spécialisés pour l’achat de viande biologique française.

Certification de la viande Bio

Pour avoir la garantie qu’une viande a été produite selon des conditions naturelles, il est possible de se référer au logo AB ou bio, qui certifie que la viande est bio. Il s’agit d’une assurance en sécurité alimentaire pour tous les consommateurs. Tout comme pour l’élevage classique, les animaux sont immatriculés et traçables, ce qui permet de savoir quels sont les soins et l’alimentation qui leur ont été fournis.

En effectuant votre achat de viande bio, vérifiez si vous retrouvez la mention « Produit issu de l’Agriculture Biologique » sur l’étiquette. D’autres informations telles que la date de fabrication, le numéro de lot, la dénomination et le code de l’organisme certificateur doivent également y figurer. En effet, chaque étape de la production de ces produits, est sous la supervision d’un organisme de certification indépendant et agrée. Ce dernier veille au respect du mode de production défini par la réglementation bio, suivant un cahier de charges.

Related posts

Les avantages d’utiliser un multicuiseur intelligent

Irene

Quelle machine à café professionnelle choisir ?

Irene

Pourquoi cuisiner avec du vin rend vos repas meilleurs ?

Irene