Image default
Maison / Bricolage / Déco

Changement de chaudière : place à la nouvelle génération

Notez cet article

Vous avez depuis plusieurs années cette bonne vieille chaudière. Elle ne vous a jamais laissé tomber et maintenant elle commence à faire des siennes. Dans ce cas, mieux vaut ne pas jouer de la nostalgie et penser à l’hiver qui vient en décidant de la remplacer par un modèle plus performant.

Quand faut-il changer sa chaudière ?

Il est conseillé d’opter pour une nouvelle chaudière dès que les premiers signes de faiblesses se font ressentir. Pour savoir quand votre chaudière a besoin de prendre sa retraite, il vous suffit d‘observer l’appareil en question et votre logement. Il est à savoir que la durée de vie moyenne d’une chaudière est de 15 ans. Cette durée dépend principalement de la qualité de l’appareil installé, de son utilisation et de son entretien. L’âge est donc le premier facteur qui conduit au remplacement d’une chaudière. Les vieux appareils sont rarement à haut rendement et consomment donc plus ; ils ont des difficultés à respecter les critères environnementaux.

Si vous avez cette impression que votre chauffage prend du temps à se mettre en route et que les radiateurs ne chauffent pas assez, cela veut dire que le rendement de la chaudière chute. L’attestation de contrôle périodique obligatoire effectuée par le chauffagiste le confirmera. Le signe à ne pas négliger est aussi l’augmentation de la facture d’énergie en raison de l’appareil qui devient plus énergivore.

De plus, vous constatez dernièrement que la chaudière tombe souvent en panne, s’arrête brusquement, des pièces se sont cassées, elle présente des fuites, ou ne réagit plus aux commandes du thermostat. Il est plus que temps de troquer votre vieille chaudière par une nouvelle.

Il n’est pas conseillé d’attendre que la chaudière rende l’âme avant de la changer, cela reviendrait beaucoup plus cher.

Place à la nouvelle chaudière

On a tout à gagner en changeant sa vieille chaudière contre une nouvelle. En effet, on peut s’attendre à une économie de 20 à 60% sur la facture d’énergie par rapport à l’ancienne installation. De plus, on retrouve un meilleur niveau de confort car les nouveaux modèles disposent aujourd’hui des régulations plus performantes et plus conviviales, ils sont plus « smart ». En changeant son ancienne chaudière, on peut en profiter pour nettoyer le circuit de chauffage et mettre l’installation aux normes si besoin est, en veillant à respecter et à limiter les impacts de l’installation sur l’environnement.

Lorsqu’on fait changer sa chaudière, il est important de choisir un modèle adapté aux besoins du logement tel que le volume à chauffer ou le débit nécessaire. Inutile de se baser sur la puissance de l’ancienne et sur-dimensionner de ce fait la nouvelle installation. Au contraire, une chaudière aux dimensions correctes permet de limiter la consommation énergétique et augmente ainsi la durée des cycles. Il n’est pas toujours facile de choisir parmi les nouvelles générations de chaudières qui se disent aussi performantes les unes que les autres. Optez alors pour des marques qui ont fait leur preuve depuis plusieurs années et évitez les marques « exotiques ». Assurez-vous de ne pas vous arrêter sur le prix ou le design, comparez-bien les différents modèles et analysez les meilleurs rapports marque/qualité/prix possibles.

Une nouvelle chaudière financée par l’Etat

Dernièrement, l’Etat a lancé la transition énergétique du pays en aidant les foyers dans l’acquisition d’une nouvelle chaudière plus performante certes, mais surtout plus écologique. Pour prétendre à une aide pour financer le changement de la chaudière, il faut respecter certaines conditions. Le logement doit alors avoir plus de deux ans et être sa résidence principale ou secondaire. Les travaux devront être effectués par un professionnel agréé reconnu garant de l’environnement et qu’aucun devis n’ait été signé pour les travaux. De plus, le choix de la chaudière est aussi pris en compte. Les primes sont dédiées aux appareils les moins énergivores, et les moins émetteurs de gaz carbonique. Autrement dit, les chaudières à haute performance énergétique sont celles à privilégier pour bénéficier de cette aide. Les chaudières éligibles sont donc les chaudières gaz à condensation, les chaudières fioul à condensation, les chaudières à bois, et les chaudières à granulés de bois.

Related posts

Comment déménager en toute sérénité ?

administrateur

La technologie d’une alarme sans fil au service de votre confort

Christophe

Fenêtres de toit : à savoir avant installation

Christophe