Image default
Emploi / Formation

Tout savoir sur les métiers de l’imprimerie depuis l’avènement du numérique

Pour rappel, Gutenberg a inventé l’imprimerie au XVe siècle. Et pourtant, elle est toujours très utilisée par les professionnels dans le monde d’aujourd’hui. On peut dire qu’elle a évolué avec le temps. De plus, les métiers de l’imprimerie de l’ère numérique sont de plus en plus nombreux. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce secteur.

Quels sont les différents types de procédés d’impression?

L’accès à des technologies de pointe est à la portée de tous. Même les adolescents sont très à l’aise avec les nouvelles technologies d’impression. Il convient de souligner que la plupart d’entre elles ont été inspirées de leurs ancêtres. La typographie est sans doute l’un des procédés d’impression les plus anciens de toute l’histoire. Elle a déjà été utilisée au VIe siècle en Chine. Il y a aussi l’héliogravure qui consiste à transférer une image sur une plaque de cuivre gravée de plusieurs alvéoles profondes. Cette technique est encore employée pour réaliser différents types de plaques (professionnelles, trophées, etc.). Il s’agit bien entendu d’un procédé ancien fonctionnant « en creux ».

La sérigraphie, apparue au XIXe siècle, est généralement utilisée pour l’impression de textile. En ce qui concerne la sérigraphie industrielle, différents types de supports peuvent être utilisés. Il s’agit plus précisément du papier, du bois, du plastique, du carton et du verre. L’offset fait également partie des procédés d’impression les plus utilisés dans le monde. Il a été conçu pour réaliser des volumes de tirage importants tels que les journaux, les timbres, les magazines et les plaquettes. Il en va de même pour les outils de communication comme les flyers, les catalogues, les cartes de visite et tant d’autres. L’impression numérique est bien entendu le procédé d’impression le plus moderne.

Qui peut suivre des formations aux métiers de l’imprimerie  ?

L’invention de Gutenberg, l’imprimerie, date du XVe siècle. L’ère numérique l’a transformée et a permis de créer des procédés d’impression plus modernes. En tout cas, il est indispensable de suivre une formation en imprimerie pour accéder aux métiers du secteur. La bonne nouvelle, c’est que tout le monde peut en bénéficier, à l’exception des enfants. Il sera ainsi possible de maîtriser les compétences requises pour devenir sérigraphe, typographe, opérateur prépresse ou conducteur de machine. Cependant, il est important d’être titulaire d’un Bac pro en production imprimée pour exercer le métier d’un conducteur de machine à imprimer. Mais il faudra également le compléter par un BTS en communication et industries graphiques.

À noter que l’inscription à une formation professionnelle en imprimerie peut se faire directement sur internet. Il suffit de visiter un site web dédié à cet effet et le tour est joué. L’intervention d’experts dans leurs métiers permet aux étudiants d’acquérir toutes les compétences requises. S’ils veulent devenir façonniers, ils devront obtenir une Mention complémentaire en Finition-façonnage de produits imprimés. Mais ils devront aussi obtenir un Bac pro en production imprimée. Il y a également le CAP des Arts de la reliure et le Brevet des métiers d’art de la reliure et de la dorure. Il s’agit d’une formation permettant de maîtriser les procédés traditionnels de conception à la main. Il y a encore d’autres réponses que vous pouvez retrouver ici sur les métiers de l’imprimerie.

Related posts

Prendre des cours de langue étrangère pour plusieurs raisons

Odile

Se démarquer des autres candidats avec un CV original

Claude

Formations sécurité au travail : une nécessité dans une entreprise

Irene