Image default
Maison / Bricolage / Déco

Les différents types de travaux d’élagage

Le terme élagage qui est aussi appelé « arboriculture » évoque une opération qui consiste à couper ou tailler les branches d’un arbre pour orienter ou limiter son développement. Mais cela pourrait également être considéré comme un processus biologique naturel où les branches tombent d’elles-mêmes sans l’intervention d’un être humain mais plutôt à cause des intempéries, des rayons de soleil ou encore de manque d’eau ou de lumière. Cela est donc fait pour obtenir une meilleure ressource et moins de dépenses en énergie. Il existe trois différentes sortes d’élagage : l’élagage sylvicole, l’élagage fruitier et l’élagage ornemental.

Elagage sylvicole

L’élagage sylvicole est une technique consistant à faire remonter la couronne des arbres dans le but de produire des bois pouvant être exploités. En ce sens, il faut le faire à une fréquence régulière afin de limiter la production des nœuds et d’améliorer la qualité du bois d’œuvre. Et qui dit qualité dit une meilleure valeur commerciale sur les billes de bois confectionnés.

La procédure d’élagage sylvicole se fait par ce qu’on appelle abattage de l’arbre pendant laquelle l’élagueur coupe une partie sommitale de celui-ci tout en évitant de faire éclater les fibres de bois lors de son écrasement sur le sol.

Elagage ornemental

Il est procédé à un élagage ornemental dans le but de faire adapter un arbre aux différentes situations environnantes de celui-ci. Il s’agit notamment des différentes infrastructures de transports et d’énergies dont les routes ou les lignes électriques. Cette technique consiste donc à adapter le volume de l’arbre ou de sa couronne afin de ne pas atteindre ou gêner les bordures de routes, les voies ferrées, ou les poteaux et les fils électriques. En d’autres termes, il faut procéder à un élagage ornemental en cas de manque d’espace ou si l’arbre a une assez grande dimension.

Ce type d’élagage est également une technique visant à orienter l’arbre dans un but esthétique. L’élagueur qui en a la charge est nommé arboriste grimpeur car il devra s’occuper du démontage des arbres et des tailles architecturées. On parle de tailles architecturée lorsque la coupe est répétée au même endroit ou encore lorsque les branches d’arbres sont étirées dans une direction.

Pour réaliser un élagage ornemental, il faut absolument faire appel à un spécialiste comme cet élagueur dans le 83 afin d’établir un diagnostic sur le sujet, et d’obtenir des conseils avant d’effectuer les travaux. Cette étude permet de savoir la taille à adopter, les soins appropriés, les possibilités de conservation ou d’entretien et bien d’autres encore.

Elagage fruitier

Cette forme d’élagage est utilisée dans le but de favoriser la production des fruits sur un arbre fruitier qu’il soit à noyau ou à pépins. Pour ce faire, il faut procéder à une taille de stimulation.

Les qualifications de l’élagueur

On ne devient pas élagueur du jour au lendemain. Même les jardiniers ne peuvent pas prétendre à ce métier. Les personnes qualifiées pour effectuer des travaux d’élagage doivent détenir une certification de spécialisation en « taille et soins aux arbres ». C’est même aujourd’hui devenu une obligation imposée par la loi pour pouvoir pratiquer ce métier. Pour trouver le professionnel qualifié, vous pouvez donc lui demander ces certifications et vérifier ses travaux antérieurs.

Mais si vous voulez vous former là-dessus, sachez qu’il existe actuellement plus d’une cinquantaine de centre de formation en élagage en France.

Related posts

L’importance d’un bon taux d’humidité dans la maison

Irene

Entretien rideaux et voilages: conseils et astuces de grands mères

Tamby

Comment choisir ses volets roulants

Journal