Image default
Immobillier / BTP

Les SCPI à capital fixe

L’Autorité des Marchés Financier reconnait aux sociétés civiles de placement immobilier deux statuts : la SCPI à capital fixe et la SPCI à capital variable. Pour les SCPI à capital fixe, les montants du capital sont définis initialement par un statut. Ainsi, le montant de souscription maximum est connu à l’avance. L’information sur la valeur du capital maximal est dans les statuts. Nous allons parler de ce type de SCPI pour la suite.

 

Son fonctionnement

 

Le fonctionnement d’une SCPI à capital fixe est simple. Effectivement, cette notion s’applique à une façon de collecter de l’épargne vis-à-vis du public et avec les reventes. La valeur du capital est plafonnée dès le départ par le statut.

Ainsi, les SCPI suscitent des augmentations périodiques de capital jusqu’à l’obtention du capital fixé statutairement fixé.Ces augmentations se font d’après les jugements unilatéraux de l’Assemblée Générale.

Pour les SCPI à capital fixe, tout investisseur ont deux moyens d’entrés à leur disposition :

  • Par le rachat des parts d’un associé
  • Par une augmentation de capital

Vous pouvez voir sur https://portail-scpi.fr pour avoir plus d’information concernant ce type de placement et les autres choix pour l’investissement en SCPI.

 

La revente des parts et les risques

 

Pour les SCPI à capital fixe, c’est la société de gestion qui est l’intermédiaire pour la revente des parts. En effet, elle fait une confrontation pour les offres et les achats de chaque part. Cela permet de savoir le prix de la revente. Alors, comme pour le cas des capitaux variables, les SCPI à capital fixe se regroupent en trois types :

  • Les SCPI fiscales
  • Les SCPI de rendement
  • Les SCPI de plus values

Le principal risque rattaché à l’investissement pour le cas d’une SCPI à capital fixe est la liquidité. Effectivement, on ne peut pas revendre les parts sans la médiatrice de la société de gestion elle-même.

Related posts

Les choses à considérer dans l’estimation du prix

Irene

Investir dans une SCPI européenne est-il une option avantageuse ?

Irene

L’optimisation de la revente de part en SCPI

Irene